VICTOIRE TRUMP ! Mais ...

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Oui, c’était un vrai bonheur, cette élection de Donald Trump. La victoire d’un homme seul, sur le vice et le crime ! Comme pour Kennedy, ou le premier homme sur la lune, je me souviendrai ou je me trouvais et ce que je faisais, lorsque le Gargantua fut élu quarante cinquième président des Etats Unis d’Amérique. 

Comme je l’écrivais souvent, ici, sur ce blog, mais aussi sur Dreuz Info et Boulevard Voltaire, ce sera une élection hors norme. Une élection unique dans l’histoire des Etats Unis d’Amérique. Que le politiquement correct sera tué par le Gargantua et que la liberté d’expression reviendrait grâce à lui et à lui seul.  Personne n’y croyait, aveuglé par le militantisme de gôche issu d’une lobotomisation politique et médiatique qui a duré plusieurs décennies.

C’est le transfuge du KGB, qui fuit l’Union Soviétique pour les Etats Unis, Yuri Bezmenov qui en expliquait les détails en 1975 vidéo en lien avec sous-titres en français. Le couple Clinton étant le produit vivant et visible de la propagande soviétique. Cela aussi je l’écrivais dans mon document que tous les éditeurs ont refusé, les uns par crainte de poursuites Clinton, les autres par dégoût pour « ce vulgaire Trump » et que j’intitulais : « Les Clinton, Thénardier de la Maison Blanche ».

Pourquoi cette élection Trump est-elle si hors norme, si unique dans l’histoire des Etats Unis ?

D’abord, parce que le Président élu, Trump, n’appartient pas au sérail « aristocratique » néoconnien de Washington, démocrate ou républicain. Qu’il était de « l’autre côté » et finançait, selon son propre aveu, au gré de ses intérêts cette « aristocratie » corrompue jusqu’à la moelle, encore une fois, démocrates comme républicains. Il en était disait-il !  Qu’il observait que ce système avait atteint ces limites, qu'il aime trop son pays pour que les choses continuent ainsi. 

Puis, il y a ces guerres au Moyen Orient, dont nous connaissons les désastres, ainsi qu'en Afrique du Nord avec la Lybie, qui ont des répercussions funestes et mortelles jusqu’en Europe, ou nous subissons une invasion islamisée jamais vu dans l’histoire humaine et les attentats qui s'en suivent par des soldats d’Allah contre nous, qui sommes mains nues. Attentats à venir sans aucun doute ! 

Outre les dernières tentatives, qui consistent à déstabiliser la Russie mettant à feu et à sang l’Ukraine et avant elle, la Géorgie. D'imposer des sanctions, suivi par les caniches européens.  D’avoir installé au sein de la Russie des ONG, financées par Georges Soros et autres officines US, pour déstabiliser de l’intérieur le pays et même avec le projet d’éliminer physiquement son président, Vladimir Poutine, s’ils n’arrivent pas à agiter les plus hauts cercles du pouvoir qui pourraient le destituer. Ce qui fit réagir le Président russe qui a fait procéder à nombre d'expulsions de ces ONG agitatrices. De le diaboliser mondialement, comme même Staline ne l’a jamais été, en le comparant à Hitler.  Comme ils le font pour Trump.

Ils ont fait sortir plus tôt cette année, à grand renfort médiatique global, un rapport britannique de 350 pages qui « prouverait » que Vladimir Poutine est l’assassin d’Alexandre Litvinienko, alors qu’aucune preuve n’existe. Qu'à cela ne tienne, on en fabrique.  D’encercler la Russie depuis juin de cette année, par l’OTAN sous égide US, lorsqu'ils lancèrent l’opération qu’ils appellent ANACONDA, afin de mettre le plus grand pays du monde au pas, car il lui conteste son hégémonie sur le monde et dans leur politique de diabolisation intense Poutine, affirment qu’il veut remettre la main sur les anciens satellites soviétiques.

On se demande ce que viendrait faire la Russie dans les anciens satellites soviétiques, alors qu’encore une fois, la Russie, plus grand pays du monde, riche en matières sous-terraines, n’a comme seule ambition que d’exploiter ses richesses immenses, sur lesquelles les néocons de Washington lorgnent depuis la chute du communisme et qu’un Eltsine, constamment ivre, allait leur offrir, quand est arrivé le président Poutine, pour redonner fierté et honneur aux siens, arrêta l’hémorragie Eltsine favorable aux US.

Une autre initiative risquée des néocons fut de tenter de déstabiliser un autre grand pays, la Chine, à Hong Kong, avec la soi-disant « révolution des parapluies ». Pensant que cette agitation ferait tâche d’huile sur tout le pays ! Ils ont toutes les audaces contre deux grandes puissances nucléaires, les traitant comme s’ils étaient la Grenade ou autre Honduras ! Sans oublier le Brésil, ou ils ont fait tomber Dilma Rouseff, favorable à la Russie, pour mettre à sa place un Michel Temer, favorable aux US et au TAFTA !

Ensuite, parce que le Nouvel Ordre Mondial croyait avoir atteint son but sous l’ère Bush père, en passant par Bill Clinton, Georges Bush fils, puis Obama, après la première guerre en Irak, dont nous observons toujours les dégâts profonds et durables, en Afghanistan, jusqu’en Syrie en passant par la Lybie, sans oublier la destruction de la Yougoslavie, ou Clinton créa purement et simplement un état islamique au sein de l’Europe. Un état, considéré comme « sûr » par la folle Merkel, caniche en chef des néocons de Washington et qui prévoyais de faire adhérer cet état, la Bosnie Herzegovine, dans l’UERSS. La Bosnie Herzegovine qui est purement et simplement le cheval de Troie de la conquête islamique en Europe, où, pour être plus claire, de l’Etat Islamique, ajouté de la Turquie du Sultan Erdogan, qui dispute le califat à Al Baghdadi chef de l’EI ! Cet EI qui est, comme le lançait sans cesse Donald Trump, la création d’Obama-Clinton, secrétaire d’état. La Turquie qui met à genoux Merkel par chantages et menaces en respectant si peu l’accord, pour lequel elle a reçu notre bon argent de contribuables afin de contenir l’invasion en provenance du Moyen Orient.

Cette Merkel, caniche des néocons, dont l’armée, la Bundeswehr, a sorti un livre blanc en juillet de cette année, désignant la Russie, non plus comme un « partenaire, mais comme un adversaire », suivant ainsi la Killiary qui déclarait que Poutine était Hitler ! Certaine qu’elle était, la Merkel, que Killiary deviendrait prochaine présidente des Etats Unis. De ce livre blanc de la Bundeswehr, aucune mention chez nos « pressetituées », puisque Poutine fait tout autant l’objet de leur rejet militant gôchiste-internationalistes-islamo-collabo.

L’élection de Donald Trump est censée corriger toutes ces impérities, toutes ces fautes diplomatiques, "knock the hell out of ISIS" lui, qui s’était exprimé contre la guerre en Irak, lui qui veut se désengager de l’OTAN, contraindre ses membres à respecter leurs cotisations et que l’Amérique soit payée, si son aide lui est demandé par des pays étrangers.

Cela étant dit, Trump Président est une menace mortelle pour le N.O.M. (Nouvel Ordre Mondial), cette nébuleuse tenue par quelques-uns, comme Georges Soros, Henry Kissinger, autres Bilderberg et Trilatérale. Même fossilisés, Soros-Kissinger ont d’énormes capacités de nuisances.

Comme par exemple, fomenter des agitations de rue contre Trump, en ce moment même dans certaines villes américaines. Agiter les musulmans sur le sol américain par ces tentatives de « printemps », comme il y a quelques mois, vidéo en lien, ou les musulmans, sur sol américain, crient leur haine contre l’Amérique et Israël. Faire pression sur la CIA, le Pentagone et enfin l’OTAN pour entamer la guerre qu’ils prévoient contre la Russie, ce qui empêcherait l’administration Trump d’exécuter les promesses électorales et de travailler en toute sérénité. Ou pire et plus expéditif, d’ici son investiture du 20 janvier 2017, le faire assassiner. Je me souviens de la tentative d’assassinat contre Ronald Reagan, 90 jours seulement après son élection ! Ils tenteront avant le 20 janvier, ou après, l’essentiel pour eux est de l’arrêter. Je veux cette fois me tromper énormément …

« Trump arrive sans expérience » à la Maison Blanche, lancent sans rire les commentateurs français, qui n’ont jamais rien vu venir, tout comme leurs collègues américains. A ceux-là, je dis qu’aucun président avant lui n’en avait de l’expérience avant d’arriver à la Maison Blanche. On a vu les résultats après Ronald Reagan, dernier grand président US, le reste n’était que va-t-en guerre, de Bush père, en passant par Clinton, re-Bush fils pour terminer avec le « Prix Nobel Obama » en Afghanistant, Syrie et Lybie !

Conclusion, bonne chance, Monsieur le Président Trump et que Dieu, s’il existe vous garde en vie. Puissiez vous tenir vos promesses, surtout celle d'envoyer les Clinton en prison. Sur le sujet, je verrai bien Rudy Giuliani à la place de cette corrompue Loretta Lynch ! Au moins, le monde sera assuré de les voir derrière les barreaux, ces Thénardier de la Maison Blanche

 

 

Hildegard von Hessen am Rhein

 

 

 

Commenter cet article