Geert Wilders a peine à y croire, bienvenu au club très sélect des "repris de justice" !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Il a raison, Geert Wilders, de ne pas en revenir d'avoir été condamné pour la seconde fois pour "incitation à la haine raciale", quand nos ennemis, les tenants de l'islam, nous tuent, nous volent, nous insultent pour nous conquérir par la terreur, par la taqqiah et la démographie, pour le dire plus vulgairement, comme l'annonçait Boumédienne à la tribune de l'ONU en 1974, par "le ventre de nos femmes". 

En France ce sont les Zemmour, Camus et autres animateurs de site qui luttent contre l'islam qui sont trainés devant les tribunaux et même intimidés d'hôpital psychiatrique par le ministère de l'intérieur, comme je le fus, puisque me trainer deux fois devant la 17ème chambre ne leur suffisait pas !  Nous formons désormais le club très sélect de la résistance à la guerre que nous a déclaré l'islam, dont les complices se trouvent à l'Elysée, à Beauvau et à Matignon. 

Et je dis, qu'ils ont raison les tenants de l'islam, puisque nos tribunaux, nos soi-disants gouvernants, par tous les moyens, croient oeuvrer à la paix sociale en payant avec nos contributions fiscales, ceux qui nous insultent, violent nos femmes et tuent sans aucune distinction les nôtres.

Et, parmi les nôtres, ce que relèvent constamment les "pressetituées", pour excuser les actes de barbaries de l'islam, "il y a aussi des musulmans parmi les morts et blessés", comme si la vie des musulmans valait plus que les nôtres. C'est l'idéologie venue de la gôche américaine, plutôt afro-américaine haineuse des blancs, financée par Georges Soros: "Black Lives Matter". La gôche est le mal absolu.

En effet, cela doit cesser. Cela ne dépend que de nous. Mais lorsque je dis "nous", le courage manque majoritairement, puisque toutes informations sur les nombreux crimes commis au nom de l'islam et de sa conquête, sont dissimulés, si bien en France que partout ailleurs en Europe. L'islam nous a déclaré la guerre, mais dormez bonne gens, tout va bien au royaume de France et d'Europe.  

Je n'ai que deux espoirs, c'est mieux que rien. Le premier est,  que Trump ne soit pas assassiné et mette en oeuvre sa politique sur l'immigration, laquelle, viendra forcément contaminer l'Europe. Le second est, qu'une armée des ombres de jeunes gens, hommes et femmes se constitue, sans que nous le sachions et boute dehors l'islam et tous ceux qui refusent de vivre selon nos usages, puisque la majorité des citoyens reste encore pour certains dans le déni, par idéologie, pour d'autres dans l'ignorance entretenue par les "pressetituées". 

Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article