Sans argent liquide, il n’y a plus de vie privée !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

« Sans argent liquide, il n'y a plus de vie privée. » C’est ce sur quoi l’économiste, chercheur sur les monnaies le plus éminent, qui aime à se décrire comme un anarcho-capitaliste, Doug Casey, qui fut dans la même classe que Bill Clinton, nous alerte.

Avec la monnaie virtuelle, le gouvernement sait parfaitement tout de vous, votre métier, vos revenus, vos dépenses."etc etc etc et, nous dit ici Casey: « ils se dirigent vers l'option de la suppression de l'argent liquide. Ils veulent sortir une sorte de Fedcoin. » Et Casey d’expliquer que le système de paiement virtuel est déjà en cours par nos iPhone, ce qui nous est vendu comme un « progrès ». Casey croit savoir, que nous aurons des puces implantées dans la main, dans lesquelles toutes nos informations seront stockées. Il lance: « vous pouvez toujours perdre votre iPhone, jamais la main .. » Big Brother sera alors totalement accompli. Vous serez transparent, vous n’aurez plus de vie privée et vous serez absolument sous contrôle.

Tout cela bien entendu, parce que le $ a perdu de sa valeur, que l'économie américaine se porte mal et que certains pays comme la Russie, la Chine, l'Inde et d'autres encore, réalisent des transactions en dehors de la zone $, car le monde a perdu confiance dans le $. Comme le monde perd confiance en la monnaie $, la Fed a l’intention de créer une monnaie parallèle, la Fedcoin. Sorte de monnaie virtuelle. Janet Yellen l’annonce elle-même. Les billets disparaitront petit à petit. Des grosses coupures, ne reste que la coupure de 100 $. Tout cela sera vendu comme un progrès au public crédule, qui sera piégé et lorsqu’il s’en apercevra, il sera trop tard. Ils lui chanteront, au public, que la sécurité sera d'une efficacité parfaite, que des adolescents, par exemple, ne pourront plus acheter d'alcool, la puce les en empêchera ..., ce qui pourrait avoir des conséquences inédites, auxquelles les promoteurs de ce moyen de paiement ne pensent pas forcément. 

Si les néocons n'avaient pas, ces dernières années, développé leur idéologie de domination du monde, l'Amérique n'en serait certainement pas là. Obama laisse un pays avec une dette abyssale, comme aucun président avant lui. On se demande, dans un tel environnement, comment Donald Trump va pouvoir relever le défi !

Ainsi, les banques ne pourront même plus faire faillite, puisqu'elles ne détiendront plus d'argent, tout simplement, parce qu'elles n'auront plus d'argent. Tout reposera sur des transactions virtuelles, ce qui existe déjà mais qui ira en se développant globalement.
En France déjà, vous êtes plafonnés pour un retrait d'argent liquide. Tout simplement parce que les banques n'ont pas l'argent liquide. Les banques vous ont toujours enfumés sur les raisons pour lesquelles il n’y a plus d’argent liquide. Elles prétextent les cambriolages. Ce n’est pas la vraie raison. La vraie raison est un manque de billets tout simplement. Comme l’on ne fait pas marcher la planche en France …

Doug Casey explique qu'il est moins coûteux et risqué aujourd'hui de mettre son argent sous son matelas ... et qu'il n'y a aucune raison de faire confiance aux systèmes numérisés des banques. Et il cite un exemple : « le Bangladesh avait déposé environ 80 millions de $ dans une banque de NYC, qui a été hackée, ce qui a fait perdre des millions à ce pauvre Bengladesh ...

Une interview passionnante de Casey, qui avait prévu tant et tant d'événements économiques durant les dernières dizaines d'années et qui prévoit une crise à venir pire que toutes les autres, qu'il estime « sans précédent » dans l'histoire. Comme il ne s'est jamais trompé ...

Alors, vous savez ce qui vous reste à faire. Cessez d'engraisser les banques avec les frais qu'ils vous font payer, finalement pour rien, que pour vous prendre votre argent, puisqu’elles n’en ont pas, retirez votre argent et planquez-le ! Ainsi aurez vous encore un sentiment de liberté.

 

Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article

Maxime 16/12/2016 14:23

Intéressant article. Je rêve d'avoir des valises pleines de billets de 500 € cachées sous mon lit... hélas...
L'argent liquide est un moyen de résister au pouvoir des banques et de la finance mondialisée.
J'aime l'idée que l'Etat ne puisse pas savoir complètement où est notre argent, d'où il vient et où il part. Liberté et vie privée en dépendent... dans une conception exacerbée du libéralisme, un libéralisme sauvage cependant. Car tout un tas d'honnêtes gens ne peuvent dissimuler l'origine de leurs ressources. Les professionnels indépendants sont avantagés à cet égard. Ils peuvent plus facilement se faire payer en liquide que les salariés, éventuellement en fractionnant leurs créances pour que cela soit plus discret. La situation des fonctionnaires est encore pire de ce point de vue.
L'égalité est en cause. La fraternité aussi, au regard de la solidarité fiscale et de la nécessité d'une contribution égale, au moins géométriquement, à la dépense publique.
Cependant, à l'heure où nos dirigeants politiques et leurs politiques sont largement désavoués, rejetés, où la solidarité française profite au premier venu, ou presque, on peut comprendre que ces notions n'ont plus beaucoup de sens. Je pense que c'est même le but des élites financières, politiques et économiques qui aspirent à un nouvel ordre mondial où les entités nationales et les peuples sont morts, dilués dans la globalisation. C'est une stratégie subtile mais efficace : dégoûter de l'égalité et de la fraternité, pour que triomphe une liberté pervertie, celle du puissant d'asservir le faible. C'en sera l'effet à long terme et pour y parvenir, on joue sur les bons sentiments...