Renaud Camus, toujours désespéré actif ! Quand un lanceur d'alerte important n'est pas entendu !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Personne ne lui retirera son courage. Personne le lui retirera son immense culture. Personne ne lui enlèvera son talent. Personne non plus ne lui enlèvera ses caprices caractériels de diva vaniteuse.

Il est obsédé de manière plus civilisée que moi par le Grand Remplacement. Je demande le Grand Rembarquement et manu militari.

Camus l'évoque en soulignant qu'il faudrait imiter l'Algérie, en ce quoi je le rejoins.  Je n'ai pas envie davantage de commenter ses propos que je soutien totalement et que je vous laisse, je l'espère, le soin de partager avec vos amis. 

Cependant, il me faut ré-écouter cette vidéo une seconde fois car, il m'a semblé durant cet exposé, qu'il oublia de développer sur le Nouvel Ordre Mondial, responsable en chef du Grand Remplacement. Les choses sont bien plus compliquées qu'il ne le pense et ne le dit.

La conquête islamique se nourrie du N.O.M. (Nouvel Ordre Mondial) et vice and versa. Le Grand Remplacement, à entendre Camus, se passerait majoritairement en France ... Ou alors, il faut en effet que je ré-écoute une seconde fois, comme c'est mon projet.

J'exprimerai ma surprise de ne pas entendre plus souvent le mot islam durant ces presque 50 minutes.

Un entretien à regarder absolument. J'aurai aimé que celui qui l'interrogea soit plus curieux sur la globalisation de la conquête, ce qui aurait fait plus de sens à tous ses, ces, propos. Si jamais il devait passer par ici, ce cher Camus, je lui recommande de lire son homologue juif allemand, Henrik M. Broder pour compléter son, notre combat.

Lui aussi, Broder a été trainé devant les tribunaux et ne s'est toujours pas calmé ! La différence entre la France et l'Allemagne, c'est paradoxal, est, qu'un Henrik M. Broder est interviewé sur tous les plateaux et peu tout aussi paradoxalement s'exprimer librement sans être traité de suite de "fascho" et "extrême droaoate" et qu'en France un Renaud Camus est passé sous silence. Ce que je trouve totalement scandaleux. Enfin, l'un comme l'autre dans ces deux vidéos respectives évoquent Karl Kraus. 

Et comme Broder le dit si bien, en diva qu'il est lui aussi, de manière différente: "Celui qui est de mon côté, est du bon côté." L'animateur avance "que des rumeurs" colportent les liens qu'il aurait avec Pegida, pour démontrer au téléspectateur, l'horrible épouvantail qu'est Broder. Cependant Broder, qui est une grande gueule répertoriée, outre être un écrivain de talent, réplique, qu'il n'a rien à faire des rumeurs (die Anderen), que les "autres" (die Anderen) lui sont totalement indifférents. Il réplique qu'il faut absolument donner là parole à ceux que vous n'avez pas envie d'entendre, qui vous sont désagréables, qui ne sont pas de votre avis ou qui sont qualifiés de fous ! C'est ça la démocratie. 

Comme en France nous sommes loin d'avoir l'occasion de voir, entendre des gens qui pensent différemment des pressetituées aux ordres du N.O.M., il faudra bien très vite que vous vous réveilliez, que vous vous révoltiez ! Sinon, vous prenez la responsabilité d'être foutus, mais laisserez vous à vos enfants un autre totalitarisme en héritage ? 

Hildegard von Hessen am Rhein

 

 

Commenter cet article