ICE-9, le projet des mondialistes pour instaurer, un état, une fiscalité, une monnaie !

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Non, ce n’est pas de la fiction. C’est une conspiration qui est en marche depuis un certain temps déjà. Une conspiration pour créer une crise financière mondiale qui mènera à un gel monétaire sur toute la planète, afin de créer un état, une fiscalité et une monnaie sur le globe terrestre.

Je ne me laisserai pas intimider par ceux qui me traiteront de « conspirationniste », comme si les conspirations n’avaient jamais existé !  

En préambule, je souligne que Bilderberg, présidé par le français Henri de Castries, ancien PDG d’AXA, est l’un des acteurs actif. Lequel Henri de Castries est un soutien de François Fillon et, allez savoir en coulisse, probablement d’Emmanuel Macron. Ce même Fillon qui déclarait à Philippe de Villiers à propos de sa présence chez les Bildergerger : « Que veux-tu, c’est eux qui ont le pouvoir. » Fillon, comme Macron, nous livreraient aux mains de Satan ? Je n’en doute pas une seconde.

Ce projet ICE-9, est décrit par l’analyste réputé pour ses anticipations économiques qui ce sont toujours avérées, James Rickards, dans son ouvrage : « The Road to Ruin » « Le chemin vers la ruine », ou, le projet des élites globalisées, pour provoquer la prochaine crise financière.

Qui est James Rickards, inconnu en France, peut-être seulement dans les milieux financiers et économiques de haut niveau ?

En 1998, Rickards a aidé à sauver le système financier LTCM (Long Term Capital Management) de la banqueroute. En 2006, il alertait Washington sur la crise immobilière à venir de 12,6 trillions $. Richard Rickards qui est désormais l’analyste sur les menaces financières à la CIA, alerte sur l’imminente crise qui se monte à un montant qui dépasse l’imagination, de 326 trillions $, destinée à geler le système financier mondial. Cela en 48 heures et indéfiniment !

Pourquoi James Rickards a-t-il appelé ce projet : ICE-9 ou en français : « Glace-neuf » ? En méthaphore, afin que tout le monde puisse comprendre comment le système financier global sera mis à sac par les élites mondialisées, dans le seul but de créer un état, une fiscalité et une monnaie.

La glace-neuf (ice-nine en anglais) est une molécule imaginaire créée par l’écrivain de science fiction, Kurt Vonnegut, dans son roman : « Le Berceau du chat ».

Il s’agit d’une glace qui a la particularité d’être à l’état solide à la température ambiante et de ne fondre qu’à 45,8°C. Développée par un scientifique imaginaire dans le roman, la « glace-neuf » a la propriété, lorsqu’elle entre en contact avec de l’eau, de provoquer une réaction en chaîne, qui transforme cette eau en « glace-neuf ». Dans le roman, la mise en contact accidentelle de « glace-neuf » avec l’océan entraîne la fin du monde par la disparition de toute eau liquide.

C’est exactement ce que sont en train de fomenter les élites mondialisées avec le système financier.

Voici ce que dit James Rickards :

« C’est la meilleure description que je pouvais faire sur une panique financière : tout le monde voudra reprendre son argent en même temps. Le processus deviendra rapidement hors contrôle. Tout le monde vendra ses actions, ses titres, l’immobilier, on vendra tout. Tout le monde voudra retrouver ses fonds en même temps. Evidemment que les gens penseront qu’ils pourront récupérer leur argent. Ils ne le pourront pas. Ils découvriront qu’ils ont des actions, des titres et de l’immobilier, mais ils ne pourront pas retrouver leurs liquidités. Imaginez que les marchés soient fermés ! Que personne ne puisse plus en retirer ses fonds. Tout le monde se précipitera vers les banques pour y retirer son argent. Mais les  banques seront fermées. Ensuite, tout le monde essayera de vendre ses actions, mais les bourses seront fermées. Etc etc etc. En d’autres mots, au moment où une partie du système ferme, toutes les demandes en liquidités s’orienteront vers une autre partie qui sera gelée également. Ensuite, c’est le système dans son intégralité qui sera fermé, car tout est interconnecté. C’est là que la métaphore de « glace-neuf » intervient.  Ce n’est pas juste une molécule d’eau qui se transforme en glace. Toutes les eaux du monde se glacent, car elles sont toutes reliées. »

Je vous laisse découvrir en lien son exposé pédagogique sur cette tragédie mondiale qui se prépare, contre laquelle, dit-il, le Président Trump en personne ne pourra rien. En anglais. Il nomme les acteurs de ce funeste projet ICE-9. THE COMING BIG FREEZE ! 

On aimerait connaître les avis d’un Piquetty et autre Prix Nobel d’Economie, Jean Tirole, sur cette analyse d’un de leur confrère si estimé aux Etats Unis et dans le monde, auquel on devrait attribuer le Prix Nobel !  

Si cette alerte devait prendre effet, la présidence Trump sera emportée par le chaos, impuissante qu’elle sera à endiguer le désastre. Cela dit, dans les liens, Rickards explique comment vous protéger.

En voilà au moins un, qui dénonce le système, mais qui apporte des solutions pour s’en protéger.

Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article