Les peuples ont perdu.

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

S'il y a vacuité des programmes, en particulier celui de Macron, cela ne signifie qu'une seule chose, c'est que les corrompus des partis se sont déjà alignés sur le N.O.M de Georges Soros, par UERSS interposée.
Ce N.O.M, seuls à le combattre sont bien Trump, qui commence à vaciller et Poutine, qui ne vacille pas encore, quand la Chine est tapie dans l'ombre, patiente, en train d'oeuvrer à devenir la plus grande puissance du monde.
Et si les abstentionnistes, en France, desquels je serai au second tour, augmentent, c'est que la pensée "derrière moi le déluge" tient désormais le haut du pavé. En effet, il faut savoir qu'un grand nombre "d'élus" le sont avec peu de voix et n'ont donc aucune légitimité. Mettez vous bien cela dans la tête, la fange n'a aucun intérêt à ce que les choses changent, malgré leurs incantations à la "réforme". Ils vous mentent, les yeux dans les yeux, comme le firent les Cahusac et autres Fillon. D'autres vous mentent, car ils briguent le pouvoir pour la première fois et sentent leur heure arrivée.
La démocratie et morte et bien morte. Alors à quoi bon aller voter, si ce n'est pour jouer le cadavre qui bouge encore.
Je vacillais entre le, "vais-je voter MLP ou non".
Je crois qu'à nouveau, je change d'avis pour me plonger dans l'abstention au second tour. Au premier, ce sera pour Jean Lassalle. Comme ça ! Pour la commedia dell' arte, dont nous sommes peut-être en train de jouer le dernier acte avant la prise de l'islam qui aura bien mérité en exploitant à son profit nos "démocraties", dont je pense, qu'elle est le pire des systèmes.
Georges Soros a gagné, à moins que les peuples ne prennent leur destin en main, ce dont je doute très fort, en France en tout cas.
Les pilules en forte vente sont Lexomil et Padamalgam. Une double dose qui vous tient collé au tapis, pour ne pas vous relever. Cette double dose, destinée à renverser les valeurs en "valeurs" dont personne ne capte plus la signification.
La France a disparue. La France est irrémédiablement corrompue jusqu'à la moelle, une maladie mortelle dont on ne se relève pas.
On peut toujours reconstruire après les guerres. On ne peut pas reconstruire après sa propre disparition orchestrée depuis la seconde guerre mondiale. Il leur a fallut 70 ans pour en arriver là et, il faut reconnaitre au N.O.M qu'il a gagné.
L'heure est arrivée pour le N.O.M et l'islam.
 
Hildegard von Hessen am Rhein

Commenter cet article

Richard 30/03/2017 18:49

Une majorité se soumettra. C'est quasi certain. Et puis il y aura ceux qui marchent "debout". Quand ceux-là commenceront à se lever, ils finiront nombreux et la France restera la France.
Mais des rivières de larmes auront alimenté des fleuves de sang.

Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein. 30/03/2017 18:57

Très joli commentaire. Je crains que la France ne soit plus la France.

Simone 26/03/2017 10:27

Vous êtes sacrément pessimiste aujourd'hui Madame. Il se peut que vous ayez raison, mais je crois encore en un sursaut, on ne peut pas être aussi bête pour croire en un Macron, manipulateur et enfumeur. Mais il est vrai que je suis toujours d' un optimisme sans doute exagéré en ce moment. Quand à Fillon...je crois en la présomption d' innocence, à la nuisance de Hollande et à la malhonnêteté des médias. On verra !

Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein. 26/03/2017 14:43

Comme vous le dites: "On verra". Cela dit, oui, je suis très pessimiste.