Débat BFM annonciateur d'une guerre civile ...

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Ce que je retiens du débat d’hier soir c’est, qu’il est annonciateur de la guerre civile qui pourrait exploser durant le prochain quinquennat. Un débat en forme de reality show, dont les organisateurs et leurs pressetituées sont pleins d’éloges ce matin sur la « sincérité », une « rupture totale des codes habituels », ou encore, « un exercice de sincérité », « c’est ça la démocratie », ça a dépoussiéré l’exercice » … et autres âneries, destinées au lambda qui ne se donne pas la peine d’aller boire à d’autres sources d’informations. Ils sont hélas majoritaires. Ces mêmes organisateurs qui se sont mis au service du candidat Macron, sorti de nulle part et qui se retrouve en challenger en chef. Qui se trouve en position d’être élu sur sa « bonne gueule » et le matraquage des pressetituées.

La fonction présidentielle de la France est à mes yeux totalement dévaluée.

Dévaluée par la présentation d’un Philippe Poutou par sa seule tenue, son seul comportement dissipé d’adolescent attardé.

Dévaluée par un candidat mis en examen pour turpitudes "légales" et qui ne tient pas parole de ne pas se présenter, si mis en examen. Ce même candidat qui fut aux manettes durant tout un quinquennat qui a plongé la France dans la guerre en Libye, en Syrie, ce qui a des répercussions sur notre sol, par les attentats de soldats d’Allah, sous contrôle de l’EI.

Dévaluée par un candidat, lequel est celui des mondialistes hors sol, qui n’a plus de patrie, plus de culture, que celle de l’argent et du consumérisme, qui représente le prolongement d’un quinquennat qui suit un précédent et nous précipite dans des abîmes de dettes, de chômage, d'immigration illégale et de pauvreté.

Dévaluée par ce système des 500 signatures pour prétendre à la candidature.

Dévaluée parce que les pressetituées militantes ont choisi leur camp qui consiste à prolonger ce quinquennat calamiteux, du « chef d’état » le plus calamiteux de la cinquième république. Ce camp qui consiste à recycler tous les acteurs du quinquennat Hollande par Emmanuel Macron, commençant par ce qui nous a servi de PM, je cite Valls, qu'aucune félonie n'arrête pour se servir.

Alors pourquoi suis-je en train d’annoncer qu’une guerre civile pourrait éclater durant ce prochain quinquennat ?

Marine le Pen a peu de chance d’être élue. Reste Macron-Fillon. Deux individus douteux, dont on sait que l’un s’est servi au lieu de servir et que l’autre, évanescent, fait savoir que la politique n’est pas le but de sa vie. Alors, pourquoi se présente-t-il, si ce n’est, parce qu’il a été choisi par un système politico-médiatique, promoteur du mondialisme échevelé, pour lequel les hommes doivent devenir interchangeables. Une marchandise comme une autre, destinée à servir leurs desseins, à bas coût, c’est une certitude. Voilà ce qui vous attend.

C’est ensuite au législatives que l’heure du FN sonnera. Il se pourrait qu’il puisse obtenir un tel nombre de députés, que le pays se regardera en chien de faïence. Le pays sera divisé en deux. Une gauche immigrationniste, islamo-collabo-internationaliste, face au reste de la France. Et c’est bien là que les choses risquent d’exploser.

 

Hildegard von Hessen am Rhein

 

 

Commenter cet article

Schrödinger 07/04/2017 09:44

La guerre civile est en effet une possibilité... Mais comment comprendre le fait que vous éludiez totalement le seul candidat qui peut nous éviter cet avenir pour le moins sombre... Asselineau vous connaissez ??? Seriez-vous aveuglée par votre obsession sur l'islam ???

Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein. 08/04/2017 11:02

Oui, en effet, l'islam et sa conquête sont ma préoccupation principale, avant tout, et avant l'économie.