Elections : Le poisson pourrit par la tête …

Publié le par Copyright: toute reproduction des articles doit mentionner le nom de Hildegard von Hessen am Rhein.

Depuis le Général de Gaulle, ceux aux manettes, ont précipité la France dans les abysses cultuelles, culturelles, économiques et sociales. Le poisson France a lentement, mais sûrement, pourrit par la tête, et ce débat électoral en est l’illustration criante.

La médiocrité des prétendants aux plus hautes fonctions de la France est flagrante. Du côté le Pen, nous avons assisté à l’étalage de la vulgarité, de la bouffonnerie et des imprécisions. En particulier en matière économique. Ses seuls points forts, « le terrorisme islamique », avoir appuyé sur le soutien de l’UOIF à Macron, l’avoir confronté à ses mensonges sur Alstom. Ce qui n’était pas suffisant, car ses faiblesses et cafouillages en matière économique étaient évidents. Elle s’est comportée en opposante, non en présidentiable. Un calcul électoral pour les législatives ? Je le pense. Ce qui signifie, qu’elle souhaite se servir plus que de servir. En conséquence, elle est, elle aussi l’oligarchie. Je n'ose pas imaginer ce que la grande dame, qui la soutient, Marie-France Garaud, doit penser de la prestation de l'amazone ...

Soit, j’ai toujours dis que les sujets économiques, face à l’invasion migratoire islamisée étaient bien peu de chose. Car, il va falloir payer pour notre sécurité, ce qui pourrait davantage encore nous affaiblir économiquement car, nous n’avons pas les moyens de notre défense intérieure et nos corps d’armées, destinés à intervenir à l’extérieur, sont dans un état de précarité inquiétant.

Bref, nous n’avons que les candidats que nous méritons. Car, ce peuple que nous sommes n’est plus. Pour citer Richard Millet : « Un peuple qui ne se révolte plus pour dire ce qu’il est et chasser les intrus n’est plus un peuple. » Alors, le non-peuple que nous sommes devenus, ne méritons que ce personnel politique corrompu aux manettes de ce qui est devenu un non-pays, la France, comme l'explique si bien Marie-France Garaud chez Taddei, en lien.

Macron sera le prochain président d’un pays, dont je suppose qu’il sera ingouvernable. En résulteront des troubles ou pires. Davantage encore de morts, qui seront comptés, larme à l’œil, mine déconfite, bougie à la main et grandes envolées lyriques, qui se terminent en un enlacement compassionnel pour l’ennemi ; l’islam.

En tout cas, c’est une certitude, ce sera un nouveau quinquennat pour rien, qui viendra achever ce qui reste de la France. L’oligarchie continuera à régner, car elle ne le peut que sur des esprits faibles. De ceux là, nous sommes cernés. Ils sont le corps du poisson, dont la tête est pourrie et moi, je voterai blanc car, elle n'est pas prête et je refuse l'autre pour être l'outil du N.O.M.

Hildegard von Hessen am Rhein

Elections : Le poisson pourrit par la tête …

Commenter cet article

Giacomo Mijoni 08/05/2017 10:59

Commentaires, dialogues très orientés, à la limite du supportable,intéressants !

Gator 06/05/2017 22:14

Dans les 70' j'ai était conspué pour avoir prédit que si ne changions rien la France connaîtrait le sort du Liban, que nous aurons des milices chrétiennes combattant des milices musulmanes.
Nous n'en sommes plus très loin.
Mes amis aimaient à dire que je n'aimais pas les arabes parce que Pied Noir...et que je ne racontais que des bétises.

Marco 05/05/2017 22:49

Si Micron se moque des programmes, et n'a de "vision " qu'à travers les lunettes de ses maîtres,
force est de constater que MLP n'a ni programme clair, ni vision claire.
L' "indépendance" sans les moyens, c'est de l'incantation.
Micron a mis devant tout le monde le revolver du 49/3 sur la table. Le gosse a les munitions
et connait sa cible: c'est nous. Qui osera le contrer réellement?

Kellymartine 04/05/2017 21:59

Elle n'est pas prête ? Mais le sera t elle un jour seulement ? Je me demande si elle ne vient pas de signer la fin de son parcours politique, hier soir au débat, tant elle a été mauvaise. Il faut que le FN renouvelle son chef car avec elle, je vois pas comment il peut gagner en 2022.